Comment bien vivre la solitude

Publié le par Alexandra Julien

Comment bien vivre la solitude

La solitude n'est pas une fin en soi. C'est un état, que l'on choisit, ou que l'on subit.

On peut la choisir, après une relation difficile, pour prendre le temps de se reconnecter à soi, mais également pour méditer, trouver le sens de sa vie, monter et rendre concret un projet, se ressourcer.

Il y a également des périodes où l'impression de subir la solitude vient rendre les journées difficiles. Il est alors recommandé de s'ouvrir aux autres. La solitude ne doit pas devenir isolement pour ne pas être souffrance. Attention cependant à ne pas la fuir, à ne pas se fuir, il est bon de trouver le juste équilibre. Partager du temps avec autrui, à travers le sport, le travail, les sorties, les associations, mais ne pas s'éviter soi, à travers des connexions incessantes, via portables, internet, télévision.

Je recommande à chacun de prendre une heure par jour juste pour soi. Et de faire de cette heure un moment agréable. Vous pouvez faire des mandalas, écrire, écouter de la musique relaxante, vous préparer un petit repas équilibré, vous faire un auto-massage, prendre soin de votre peau, méditer, faire une séance de relaxation guidée, jardiner, vous promener, nager. C'est à vous de trouver ce qui vous fait du bien, ce qui vous apaise, ce qui vous recharge.

Apprivoiser la solitude et l'apprécier est également important pour avoir de bonnes relations avec autrui. Plus on est bien avec soi, et moins on a besoin de l'autre. Ce n'est pas qu'il faille être égoïste, au contraire. C'est se permettre ainsi de ne plus déposer le bonheur que l'on doit découvrir soi, dans les yeux d'un autre. C'est difficile pour quelqu'un d'être l'équilibre d'une autre personne. C'est supporter un poids qu'il n'a pas à porter. Et chacun peut et doit se permettre son propre équilibre, pour mieux gérer les hauts, les bas de la vie.

Plus vous apprécierez la solitude, et mieux vous serez avec les autres. Vous ne dépendrez plus d'eux, vous pourrez choisir votre entourage, aller vers des personnes qui vous correspondent, vous ouvrir plus facilement à la nouveauté, apprécier les différences, et apprendre de celles-ci, sans être dans le jugement, qui revient trop souvent lorsqu'on est mal avec soi.

Prenez ce temps nécessaire à votre équilibre, une heure par jour, et vous verrez la différence. Prenez soin de vous, votre enfant intérieur le réclame, devenez votre propre parent bienveillant, pour ne plus succomber aux relations de dépendance.

Etablissez également un projet, c'est important. Fixez les étapes, petit pas par petit pas, et allez au bout. L'important n'est pas que ce projet soit grand, mais qu'il vous corresponde, et qu'il vous permette de vous épanouir.

Bonne rencontre avec vous-même à tous.

Alexandra Julien, Thérapeute Holistique et Energétique - Contact tel : 06 42 50 01 34 - Mail : alexandrajulien.therapie@sfr.fr

Publié dans Mieux-Etre