La dépendance affective, parlons-en...

Publié le par Alexandra Julien

Ahh ce fameux besoin du regard de l'autre pour se sentir bien, de cette approbation pour se convaincre qu'on mérite d'être aimé, de son attention pour se rassurer...

Cet appel désesperé est celui de notre enfant intérieur, qui se plie en quatre pour tenter de plaire à autrui. Pour gagner son amour. Et cette attente qui lui est insoutenable mais qu'il s'impose en attendant qu'on vienne le "délivrer".

Et on recherche ainsi, à travers la personne qui nous "accompagne" ce parent bien-aimant, qui a pu nous manquer. Et il arrive que cette personne qui nous accompagne ne soit pas bien-aimante, pas sur la même longueur d'onde, qu'elle veuille juste être présente mais pas responsable...Et qui pourrait l'en blâmer, finalement.

Alors comment faire pour se sortir de cette fameuse dépendance.

Dans un premier temps, et c'est le plus important : devenir son propre parent bienveillant, et bien-aimant. Notamment en se portant l'attention nécessaire, en écoutant ses besoins et en y répondant, et en prenant conscience de ses possibilités, de sa valeur. Plutôt que de se dénigrer, il est bon de s'encourager.

Dans un deuxième temps, et c'est également important : en observant réellement la relation que l'on vit avec l'autre, en échangeant avec lui, quand c'est possible. Observer, pour ne plus s'illusionner, pour ne plus se mettre en attente par rapport à cette personne. Si, par exemple, vous souhaitez construire une relation stable, solide et épanouissante, allez vers la personne qui sera prête à la même chose, maintenant. C'est plus simple à vivre....et ça évite la fameuse attente, l'attente du changement... et la perte de temps, bien souvent.

Il n'y a pas de mauvaise façon d'aimer, chacun voit le couple à sa façon. L'important, par contre, pour vivre des relations épanouissantes, c'est que les deux personnes soient sur la même longueur d'onde.

Vous souhaitez vivre une relation libre ? Ok, allez vers une personne qui souhaite vivre la même chose.

Vous souhaitez vivre une relation de partage de temps, de projets, avec une possibilité de vie commune ? Ok, allez vers une personne qui soit prête à vivre la même chose.

Dans un troisième temps, important également, pour vous, comme pour l'autre en face : soyez sincère avec vous-même, pour pouvoir l'être avec lui. En clair, osez vivre ce que vous avez à vivre, avec les personnes qui sont prêtes à vous accepter, à vous aimer tel que vous êtes. Ne faites pas croire, ne cachez pas....Dites, et vibrez qui vous êtes.

Quelque part, où qu'il soit, il y a quelqu'un pour vous. Qui vous aimera comme vous êtes.

L'Amour, finalement, ce n'est pas si compliqué. Quant on se connait bien soi-même, et qu'on s'assume, et qu'on s'accepte, c'est encore plus simple à vivre avec l'autre.

Alexandra Julien - Thérapeute Holistique et Énergétique - Contact Tel : 06 42 50 01 34 - mail : alexandrajulien.therapie@sfr.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :