Le secret pour bien gérer son temps

Publié le par Alexandra Julien

 

Il était une fois un professeur de l’École Nationale d’Administration Publique à qui l’on demanda une intervention sur la planification efficace de son temps, destinée à des représentants de grosses firmes américaines.

Or, on ne lui donna qu’une heure pour transmettre son message ; le professeur leur proposa donc une expérience.
 
Il sortit de dessous la table un énorme pot de verre de plus de quatre litres qu’il disposa devant lui. Il prit ensuite une dizaine de cailloux gros comme des balles de tennis et les plaça, un à un, dans le grand pot.
 
Lorsque le pot fut rempli jusqu’au bord, il demanda à son auditoire : « Le pot est-il plein ? »
Tous en choeur, les stagiaires répondirent : « Oui ».
Le professeur renchérit : « Vraiment ? »
 
Il prit sous la table un sac de gravier, qu’il versa sur les gros cailloux et secoua délicatement le pot afin que le gravier puisse s’infiltrer entre les cailloux.
 
Le professeur interrogea à nouveau : « Le pot est-il plein ? »
Son auditoire commençant à comprendre, répondit : « Probablement pas ! »
« Bien ! », répondit le professeur.
 
Il dévoila le sac de sable qui se cachait sous la table et le versa lentement dans le pot afin qu’il se glisse entre les gros cailloux et le gravier.
 
Il renouvela sa question : « Est-ce que le pot est plein ? »
Les stagiaires répondirent avec beaucoup d’assurance : « Non ! »
« Bien ! », répondit le professeur.
 
Il saisit alors le pichet d’eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu’au bord.
 
Le professeur fixant son auditoire, demanda : « Quelle grande vérité nous démontre cette expérience ? »
Un des stagiaires répondît : « Cela prouve que lorsque l’on croit que notre agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous et plus de choses à faire. »
« Et bien non » rétorqua le professeur. « Ce n’est pas cela. La grande vérité démontrée par cette fabuleuse expérience est la suivante. Si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, il ne sera jamais possible de tous les faire entrer ensuite. »
 
La salle fut transpercée d’un long silence.
 
Le professeur ajouta alors :
 
« Quels sont les gros cailloux dans votre vie ?
Votre santé ? Votre famille ? Vos amis ? Faire ce que vous aimez ? Réaliser vos rêves ? Apprendre ? Défendre une cause ? …
 
La seule chose à retenir est l’importance de mettre vos gros cailloux en premier dans votre vie, sinon vous prenez le risque de ne pas la réussir ! Si vous donnez la priorité aux peccadilles (le gravier et le sable), vous remplirez votre vie de peccadilles et vous n’aurez plus assez de temps précieux à consacrer aux éléments importants de votre vie.
 
Alors, posez vous la question : Quels sont les gros cailloux dans ma vie ?
Ensuite, mettez-les en premier dans votre pot. »
 
Sur ces paroles, le professeur salua de la main son auditoire et quitta la salle lentement.
 
Auteur Inconnu

Publié dans Mieux-Etre